vendredi 12 avril 2019

Elles m'attendaient... de Tom Noti




En lisant le titre Elles m’attendaient…, roman de Tom Noti, publié en 2019 aux Éditions La Trace, je me suis dit qu’il s’agissait de l’histoire d’un marin ayant une femme dans chaque port. Je songeais à la chanson Amsterdam de Jacques Brel.  J’avais tout faux. Le romancier m’a bien eu.

Ce roman s’ouvre sur le bonheur de Max, ouvrier, et d’Halley qui se marient surtout pour le meilleur, puis survient la naissance de Rosie, cette enfant lumineuse prénommée d’après la chanson préférée de la maman. Tout semble bien parti pour cette famille en apparence sans histoires. Mais il en sera tout autrement, puisque le passé revient hanter Max. Doit-on rester ou partir, quand la vie nous pèse trop ?  Peut-on être tourmenté sans faire souffrir les êtres aimés ? À quoi correspond l’image d’un père convenable ?

Le personnage de Max nous laisse un indice. Écoutons-le : « Rosie, ta maman, c’est elle, l’être à part. Elle vient des étoiles et moi, j’ai poussé dans un caniveau. J’ai tenté d’être à la hauteur, à la hauteur de cet amour… »

Tom Noti décrit avec grâce et sensibilité aussi bien le bonheur qui donne des ailes que le malheur qui pèse comme une chape de plomb. Il glisse toujours le mot juste pour décrire les états d’âme. Il porte la délicatesse au point de permettre à Max, à Halley, à Rosie de nous livrer leur point de vue, ce qui étoffe ce très beau roman.

Bref, un romancier sympathique, talentueux de Grenoble, en France, qui sait raconter des histoires.  Puissiez-vous ajouter Elles m’attendaient… à votre liste des prochains bouquins à vous procurer.

© Photo, texte, sauf l’extrait,
    Denis Morin, 2019

2 commentaires:

  1. Je mets cet auteur dans ma liste.

    Bravo pour votre blogue que je viens de découvrir avec l’entrevue de Suzanne Myre, qui est ma meilleure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolé si je vous réponds tardivement. Je tente de mettre en ligne un billet par semaine pour créer de la diversité. D'autres billets concernant Suzanne Myre suivront cet automne. Elle est extra !

      Supprimer